Visite du MCRP à la TDM

Inauguration de la plateforme

Améliotation de la couverture

Documentaire sur la TDM

 

                    
10859 V                 maurit
maurit2
mahdharasahel
alwachinguit
Radio Coran
Radio Mauritanie : chaîne 1
Radio jeunesse
Radio Sahara FM
Radio Koubeni
MEESAGE DU DIRECTEUR GENERAL DE LA TDM s.a PDF Imprimer Envoyer

 

 

La  promulgation de la loi 2010-045 du 26 juillet 2010, consacrant la libéralisation de la communication audiovisuelle, la dépénalisation du délit de presse, l’institution d’un fonds d’aide publique à la presse privée et la transformation de Radio Mauritanie et de la Télévision de Mauritanie en deux sociétés de service public : Radio Mauritanie S.A.et Télévision de Mauritanie S.A,la promulgation de laloi 2018-017 du 13 mars 2108 portant organisation et promotion du secteur de la publicité ainsi que la dernière décision des pouvoirs publics relative à la prise en charge par l’Etat de 50% de frais de diffusion par satellite des opérateurs privés, traduisent la volonté du Gouvernement Mauritanien conformément aux orientations du Président de la République, Son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz de créer un climat favorable au développement du secteur de la Communication et de la modernisation de l’Etat.

En effet, l'audiovisuel connaît aujourd’hui de profondes mutations qui mettent en jeu des dimensions technologiques, juridiques, en termes d'usages et, bien sûr, d'économie.

Ces transformations sont le produit d'un mouvement complexe qui fait évoluer dans le même temps quatre dimensions : les technologies, le droit, les usages des consommateurs et les acteurs économiques impliqués, dans leurs positionnements et dans leurs stratégies.

Aussi, la fourniture de services sur plusieurs supports (ordinateur portable, tablette IPhone), l'explosion des canaux de diffusion (TNT, ADSL, TV sur mobile...), la mise à mal de la notion de grille de programmes et la liberté du consommateur, la surabondance de l'offre, et l'éclosion de nouveaux acteurs notamment ceux de l’OTT, montrent à quel point les mouvements en cours dans l'audiovisuel sont complexes et multiples.

Face à ces transformations et évolutions technologiques constantes, l’Etat a pris la décision de séparer les fonctions production et diffusion spécialisantainsi, Radio Mauritanie, la Télévision de Mauritanie et la Télédiffusion de Mauritanie, chacune dans le domaine qui lui sied avec comme finalité, la performance et la parfaite maitrise de l’activité en charge.

C’est dans ce cadre qu’a été créée le 22 juillet 2012, la Télédiffusion de Mauritanie (TDM S.A.) dans le but d’harmoniser le cadre du paysage audiovisuel national avec les nouvellesexigeances des technologies de l’information et de la communication, notamment en ce qui concerne le passage au tout numérique.

Consciente de sa lourde mission, la Télédiffusion de Mauritanie est appelée à être au diapason des nouvelles technologies pour assurer d’une manière équitable aux éditeurs de services, les supports modernes nécessaires à l’accomplissement de leurs nobles missions.

La TDM après avoir concrétisé en si peu de temps une série d’importantes réalisations (Basculement de la distribution primaire sur le bouquet national, enrichissement du bouquet national, extension de la desserte Radio-TV sur les plans terrestre et satellitaire, acquisitions d’importants lots d’équipements techniques , aménagement administratifs et institutionnels, etc…), traverse aujourd’hui de nombreuses mutations technologiques et institutionnelles liées au passage au numérique de la diffusion analogique, à l’ajout au multiplex national d’une chaine HD au profit de la chaine publique, à l’extension de ses services sur d’autres operateurs satellite mais fixe également en perspective, l’émergence de nouveaux services tels que la continuité de l’extension de diffusion Radio-TV, la promotion des medias en ligne et des services à valeur ajoutée.

A cet effet, la TDM s’attelle vigoureusement à s’adapter au nouvel écosystème audiovisuel en collaboration avec tous ses acteurs et ceux du multimédia pour la parfaite maitrise du paysage audiovisuel national au service du citoyen.

Pour cela , j’invite tous les Départements concernés, les spécialistes du domaine, les partenaires du développement, les Sociétés de Télédiffusion sœurs, les opérateurs de Télécommunications  et les organisations de la Société Civile à participer activement à nos côtés pour la réussite de ces objectifs qui s’inscrivent dans la nouvelle stratégie de développement entreprise par les pouvoirs publics.

 

MOHAMED DIEH SIDATY MOHAMED EL MAHFOUDH

 

 

 

 

 

PARTENAIRES